Difficulté à éjaculer | 7 Façons de venir plus vite

La difficulté à éjaculer concerne plus d’hommes qu’on le pense. Lors d’un rapport sexuel, on s’imagine que la pire chose qui puisse arriver est de jouir trop vite. Or, un orgasme qui met du temps à venir est tout à fait envisageable et peut occasionner des désagréments certains. Une éjaculation très longue à se déclencher sème le doute chez les deux partenaires. C’est assez lunaire de vouloir venir plus rapidement quand on y pense car la majorité des hommes voudraient le contraire, mais soit ! Voici donc sept moyens pour que le bouchon de champagne cède !

Difficultés à éjaculer : manuel du jouisseur

Un orgasme précoce est le pire qui puisse arriver vous dites ? On lit parfois sur les réseaux : « Mon homme n’arrive pas à finir ». Cette remarque en apparence banale cache en réalité beaucoup de complexité et de répercussions. Qui dit pas d’éjaculation dit pas de possibilité d’enfanter en gros, et cela peut peser sur le mental d’un homme. Du côté d’une femme, c’est surtout sa désirabilité qui peut être remise en cause, car le sperme est le symbole du désir masculin et la réaction qui en découle. Bref, cessons de nous prendre la tête et voyons ensemble les manières pour que le feu d’artifice arrive au meilleur moment !

1- Osez lâcher prise

Le lâcher prise est l’élément indispensable pour que l’éjaculation se déclenche, littéralement. Petit cours de sexualité ! Vous ne le saviez peut-être pas, mais en réalité l’homme est censé bander la majorité du temps, et éjaculer n’est qu’une affaire d’excitation et de stimulation primitive. En gros, c’est censé venir très rapidement. Seulement voilà, avec la civilisation, la nature a décidé de doter les hommes d’un contrôle qui empêche cela d’arriver à tout bout de champ et dans n’importe quelle situation. Tout ça pour dire que c’est une affaire psychologique la majorité du temps. Oubliez la performance et votre ego, concentrez-vous simplement sur le moment présent et l’intensité que vous partagez avec votre partenaire.

2- Faites un point tous les deux sur les précautions

La contraception est de plus en plus répandue et heureusement ! Ce qui peut poser souci, c’est lorsque cette dernière n’est pas du tout adaptée. Un préservatif trop serré peut gêner votre érection et trop vous compresser. Concernant madame, sa prise de pilule a pu vous décider à ne rien mettre, mais peut-être qu’au fond de vous une peur de faire un enfant sommeille, ce qui empêche l’éjaculation. Enfin, il se peut que vous ayez des envies de folies mais que cela ne convient pas à madame, comme par exemple la technique du retrait sur le corps. Tout cela est à discuter entre vous pour avoir l’esprit apaisé. S’il y a une vexation sur un seul point, il y aura une incapacité à être serein.

3- Accélérez le rythme

Certains hommes ne veulent pas ou ne peuvent pas éjaculer pendant la pénétration. Sauf que l’accélération de la pénétration est un réflexe lié à l’excitation. C’est généralement ce qui permet au sperme de sortir plus vite. Tout s’enflamme et vous y allez avec entrain pour enfin cracher la sauce ! Beaucoup de sexologues recommandent de justement ralentir, sauf que ce conseil prévaut pour les éjaculateurs précoces, ce qui n’est pas votre cas. Osez y aller plus franchement et soyez attentifs à votre partenaire. Écoutez ses gémissements, parlez-lui, et prenez en main votre plaisir personnel !

4- Adoptez des positions qui facilitent l’éjaculation

Le porno peut vous apprendre des choses à ce sujet. Saviez-vous que certaines positions permettaient de prolonger les ébats ou de les écourter ? Tout comme l’effort musculaire peut distraire le plaisir, une certaine posture peut accélérer ou retarder l’éjaculation. On privilégiera le missionnaire ou la levrette qui permettent d’avoir le pénis droit ou à la verticale, dirigé vers le sol. C’est le principe de gravité ici qui est à prendre en compte ! Au contraire, si vous êtes sur le dos, cela sera plus compliqué. Mais encore une fois, tout dépend aussi finalement de votre sensibilité. Si vous voulez jouir plus vite, demandez à votre partenaire de se mettre dans la position que vous préférez, celle qui vous excite le plus, et roulez jeunesse !

5- Pratiquez du sexe plus torride et cru

Parfois il ne faut pas grand-chose pour que ça vienne. La monotonie peut être en cause. Si vous avez des envies ou des fantasmes en particulier, tentez de les exaucer avec la complicité de votre compagne. En plus de ça, songez à pratiquer une sexualité plus déchaînée et animale. On rappellera que le sexe n’a rien de très civilisé techniquement, donc c’est dans vos bas instincts qu’il faut aller puiser ce qu’il vous manque. Mots crus, pratiques plus torrides… À vous de voir ce qui déclenche le fameux mécanisme éjaculatoire !

6- Demandez à votre partenaire d’être plus coquine

Une femme est parfois mal à l’aise à l’idée de se lâcher. Sauf qu’il y a une tigresse en chacune d’entre nous ! Si ça se trouve, elle n’ose pas le montrer. Demandez-lui de faire des choses que vous aimez tout en prenant en compte sa sensibilité pour qu’elle prenne également du plaisir. C’est dans sa façon de se lâcher que vous puiserez l’excitation nécessaire pour éjaculer avec puissance. Considérez-la comme une amante, pas seulement comme une partenaire avec qui vous avez une relation. On entre ici dans ce qui peut faire polémique, mais c’est une vérité crue !

L'anéjaculation est souvent un souci psychologique.

7- Arrêtez de vous prendre la tête

« Je ne suis pas capable de venir ». Savez-vous ce qui est dramatique dans cette phrase ? Elle est défaitiste. Le mental joue énormément sur votre faculté à jouir. Si vous vous dites souvent cette phrase, votre cerveau va inconsciemment se reconfigurer et penser que c’est vrai, ce qui est très néfaste en plus d’être faux. Prenez le sexe comme il vient et souvenez-vous d’une chose : éjaculer n’a pas à être systématique. On a tendance à penser que la fin d’un acte sexuel réussi doit se terminer par ce bouquet final, mais c’est à cause du porno et aussi de la nature elle-même. Certes, de base, c’est fait pour enfanter, mais aujourd’hui nous faisons aussi l'amour pour prendre du plaisir.

Orgasme et jouissance chez l’homme : l’éjaculation a-t-elle un rôle ?

Il y a souvent une grande confusion entre orgasmer et jouir, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. Jouir, c’est le plaisir que vous retirez du sexe, c’est avant tout une affaire d’émotions et de spiritualité. L’orgasme est purement mécanique et lié à la stimulation génitale, c’est une réaction du corps. L’éjaculation est du domaine de l’orgasme du coup ! Ce qu’il faut comprendre, c’est que vous pouvez prendre du plaisir sans avoir à éjaculer. D’ailleurs, certains hommes pratiquent la rétention séminale pour prolonger l’ébat et prendre plus de plaisir.

Anéjaculation ou trouble de l’éjaculation : les différences

Parmi les difficultés à éjaculer, on trouve deux types : l’anéjaculation et le trouble éjaculatoire. La première est l’incapacité à éjaculer, là ou le deuxième est simplement lié à une méconnaissance de son corps ou à des éléments extérieurs. À moins de ne vraiment pas pouvoir venir, que ce soit avec vos mains ou avec une femme, vous devriez plutôt vous tourner vers des moyens pour vous relaxer. Il s’agit probablement d’un mental déficient qui vous empêche de vous relâcher. Si ce trouble s’avère persistant, consultez sans hésiter un sexothérapeute.

Éjaculation tardive : les causes du retard

Les causes de cette éjaculation repoussée peuvent être diverses : 

  • votre inconscient ne veut pas avoir d’enfants ;
  • le fait de vous montrer si vulnérable déclenche un excès de pudeur ;
  • votre éducation stricte ne vous autorise pas à lâcher prise ;
  • vous ne connaissez pas votre corps ;
  • vous tenez naturellement longtemps ;
  • vous êtes sous prise médicamenteuse ;
  • vous avez des soucis, ce qui génère du stress ;
  • vous voulez tellement être dans la performance que vous sabotez votre plaisir ;
  • vous avez l’habitude de jouir seul devant du porno en vous masturbant.

Quoi qu’il en soit, sachez que tout ça n’est pas une fatalité !

Éjaculation retardée : une technique à double tranchant ?

À terme, une femme finira par prendre mal le fait que vous n’éjaculiez pas. C’est malheureusement ainsi. Elle pensera qu’il y a un souci chez elle, qu’elle n’est pas assez attirante, etc. Un des éléments qui peut vraiment foutre le bordel dans votre plaisir, c’est justement le fait de trop vouloir en faire. Certains hommes veulent montrer qu’ils sont endurants, sauf que ça finit par les desservir ! À trop se retenir, on finit par ne plus pouvoir éjaculer, ce qui conduit à la déception que vous connaissez. Mieux vaut un rapport sexuel intense et de durée moyenne voire courte, qu’un rapport long avec des enjeux et un gros manque de spontanéité. Ce n’est pas une compétition, prenez du plaisir tout simplement.

Les difficultés à éjaculer peuvent être très handicapantes. Si rien ne fonctionne dans ce qui a été proposé, n’hésitez pas à consulter. Et si vous souhaitez améliorer votre sexualité, mon Art de faire l’amour à une femme peut être la solution.